Onze lunes au Maroc

Réédition anniversaire - Gallimard

Octobre 2012

Une nouvelle édition, qui marque le trentième anniversaire du premier carnet de voyage de Titouan Lamazou et de Karin Huet.

 

 En 1982, Titouan Lamazou, jeune artiste –qui n’a pas encore fait parler de lui comme grand navigateur-, et sa compagne Karin Huet –écrivain- sillonnent à dos de mulet, d’un ramadan à l’autre, les vallées heureuses de Berbérie. Ces vallées, celle des Ayt Bou Gmez et celle des Ayt Bou Oulli, sont, en ces temps, très peu accessibles et bloquées six mois de l’année par les neiges.

Les deux voyageurs ont appris la langue berbère avant leur départ. Karin rapporte de ce séjour un témoignage rare et singulier, en particulier sur la vie quotidienne et le courage des femmes. Titouan, lui, remplit plusieurs carnets de ses croquis, peintures et dessins d’architecture.

Pour s’intégrer dans la vie locale, ils ont décidé de proposer leurs services de décorateurs d’intérieur. À cet effet, ils ont étudié la décoration islamique traditionnelle des plaines arabes. Après la réalisation de deux décors, ils s’aperçoivent que l’inspiration locale est beaucoup plus subtile et originale qu’une simple reproduction naïve de la complexité des entrelacs étoilés arabes.

Pour rendre compte du charme et de la spécificité de cet art populaire, Titouan photographie l’ensemble des décors peints, dans une soixantaine de villages des deux vallées.

Ce témoignage précieux et touchant d’une époque révolue prend aujourd’hui toute sa dimension ethnologique.

 

 

 La cuisine traditionnelle de M'Laïd, Aït Bou Guemez, 1982. Encre de Chine et crayon, 31 x 44 cm
Grenier fortifié et mausolée de Sisi Moussa, Aït Bou Guemez, 1982. Encre de Chine et crayon, 31 x 44 cm / Chez Mohamed Outaoualat, Aït Bou Guemez, 1982. Tirage argentique, 24 x 30 cm

X