Afrique

Mauritanie

Extraits (2007)

 

Bneita, vendeuse de pièces détachées à Nouakchott.

« Mes parents étaient des nomades du désert, comme tous nos parents ici. Ils avaient quelques bêtes. On était dans la wilaya d’Inchiri, c’est l’endroit où l’on vivait, à 200 kilomètres ou plus… Dans la société où vivait ma famille, la pauvreté n’était pas comme la pauvreté d’aujourd’hui. À l’époque, la pauvreté n’existait pas vraiment. On vivait de la traite des bêtes et, quand le besoin d’argent se faisait sentir, on en vendait une… Ainsi allait la vie dans la société de l’époque. Aujourd’hui, quand quelqu’un est pauvre, il est vraiment misérable et ça se voit. Dans la société d’où je viens, la pauvreté n’était pas visible. Le pauvre avait moins de bêtes que le riche et voilà tout. Ils les vendaient de la même façon et ils vivaient de la même façon. »

 

Khadi, Nouadhibou, 2007. C-Print. 120 x 206 cm

Khadi, Nouadhibou, 2007. Gouache sur papier, 37 x 46 cm - Rosso, Mauritanie, 2007. Gouache sur papier, 37 x 46 cm

Soya & Awa, Nouakchott, 2007. C-print 163 x 180 cm

Zeynabou, Désert de l'Adrar, Mauritanie 2007. C-Print 180 x 180 cm 

Soya & Awa, Nouakchott, 2007. Gouache sur papier, 74 x 46 cm - Soya, Nouakchott, 2007. Gouache sur papier, 46 x 37 cm
X