Titouan Lamazou

Galerie Marlborough Monaco

2013

Exposition du 10 au 28 septembre

 

La Galerie Marlborough est heureuse de présenter, du 10 au 28 septembre 2013, à l’occasion de la Monaco Classic Week, pour la première fois à Monaco une exposition du peintre et photographe français le plus proche du nautisme, Titouan Lamazou. 

A travers une soixantaine d’oeuvres, dessins et photographies réalisées entre 2003 et 2013, Titouan Lamazou nous fait voyager autour du globe : Brésil, Burkina Faso, Chine, Colombie, Congo, Etats-Unis, Europe, Indonésie, Mauritanie, Sibérie, Sénégal et nous raconte l’histoire de ses femmes du monde, leur blessure, leur fierté, leur beauté, leur humour, leur courage, leur engagement, leur désillusion, leur audace… 

La Galerie Marlborough dévoilera également les oeuvres « Touarègues » réalisées cette année : 

« Reprendre le fil de l’histoire de ce beau peuple que j’ai bien connu et tant aimé au siècle passé. Retourner au Mali, partir en Mauritanie, au Niger, au Burkina où ils sont réfugiés par centaines de milliers, dans la mesure du possible qu’offrent dorénavant ces temps incertains… Pour mieux comprendre moi-même et ainsi pointer du pinceau une situation dramatique qui se répète, métronomique, comme si décidemment les balbutiements de la destinée étaient la marque du genre humain. » Titouan Lamazou 

Une oeuvre de cette série, Assietou*, réalisée dans un camp de réfugiés UNHCR, soutenu par le Gouvernement de la Principauté de Monaco et la Croix-Rouge monégasque au Burkina Faso, sera vendue au bénéfice de cette dernière. 

La Galerie Marlborough publie à l’occasion un catalogue reproduisant une grande partie des oeuvres exposées, accompagnées d’un texte d’Elisabeth Couturier, qui a su trouver les mots pour décrire la singulière cohérence dans son travail de peintre et de photographe : 

« Pour Titouan Lamazou l’observation longue et patiente de ses modèles tient du rituel. Il parvient ainsi à capter l’irréductibilité d’un être, son aura, sa force intérieure, sa façon d’irradier le présent, d’occuper l’espace…Tout ce qui rend chacun d’entre nous unique et irremplaçable. » Elisabeth Couturier 

Journaliste, critique d’art, auteur et producteur artistique pour la télévision et la radio, diplômée des arts plastiques, Elisabeth Couturier collabore à différentes revues dont Paris Match, Art Press, Arts Magazine, Historia. Elle dirige la collection « Mode d’emploi » aux éditions Flammarion dont elle a signé plusieurs titres notamment « L’art contemporain, mode d’emploi » et « La photographie contemporaine, mode d’emploi ».

www.marlborough-monaco.com

 

 

 

 

 

Daisy, 2004. Los Angeles, États-Unis.Tirage argentique 1/7. 65 x 80 cm

 

 
Assietou, Camp de M’Bera, Mauritanie, 2013 Acrylique sur papier, 56 x 42 cm 
Cette oeuvre sera vendue au bénéfice de la Croix-Rouge

 

 
X