Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.

Sous les toits de terre


1982

Sous les toits de terre, 1982

Avec Karin Huet
Faucompret
260 x 340 mm, relié
150 pages

Titouan header arrow
Retour aux livres
Sous les toits de terre
1982
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration

Avec Karin Huet

1976 - Titouan Lamazou est équipier d’Éric Tabarly. Au cours d’une escale au Maroc l’équipage est accueilli par André Fougerolles. Cet homme, « vieux marocain »; qui a étudié dans son intimité les montagnes de l’Atlas, qui toute sa vie a parcouru les vallées heureuses de berbérie, en a cartographié et répertorié chaque détour, les connait mieux que personne et sait en parler.

1978 - Au retour de la course autour du monde sur Pen-Duick, Titouan se souvient et retourne au Maroc. André Fougerolles lui présente « sa » montagne. Un séjour de quinze jours se transforme en deux mois d’hiver, bloqué par la neige, hébergé chez les montagnards marocains. Deux mois pour succomber à la séduction de ce monde en marge de l’histoire du monde et pour emporter la frustration de n’avoir pu en pénétrer les secrets.

Titouan décide avec sa compagne de préparer une escale prolongée dans le Haut Atlas. Aux Langues Orientales ils apprennent le Tachlhiyt, se documentent sur les coutumes et traditions des Berbères.

1981-1982 - D’un Ramadan à l’autre Karin et Titouan partagent un an la vie berbère des montagnes.

C’est en décorant deux plafonds chez leur hôtes marocains, au cours du long hiver berbère, que Karin et Titouan ont pris conscience de la qualité, de l’identité et de l’importance de la peinture décorative berbère qui n’avait jusqu’à ce jour retenu les hommages d’aucun des chantres de ces hautes vallées inépuisablement redécouvertes.

Sous les toits de terre, 1982

Avec Karin Huet
Faucompret
260 x 340 mm, relié
150 pages

VoyageMAROC, Ayt Bou Gmez, Haut Atlas 1982

Back to top