Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.

Niger


2013-2014

Retrouvailles 2, 2014

Camp d'Intikane, Niger
Huile sur papier (détail)

Titouan header arrow
Retour aux voyages
Niger
2013-2014

Camps HCR

Il est extrêmement difficile d’établir précisément le nombre de réfugiés. À l’entrée des camps, en revanche, un bureau d’enregistrement chargé d’accorder – ou non – le statut de réfugié dénombre chaque famille pour allouer les rations de vivre.  

Extraits

On estime donc à des centaines de milliers le nombre de réfugiés en provenance du Mali ayant déferlé soudainement au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger depuis 2012. Je suis impressionné par la réponse au pied levé de ces pays et des organisations internationales assistées d’ONG, qui ont su planifier l’accueil des migrants tout en évitant les conflits avec les populations des pays hôtes, tout aussi démunies. Je pense au vaste camp de M’bera, en Mauritanie. Si l’on ajoute, à vue de nez, les réfugiés citadins de Nouakchott à ceux de M’bera, la Mauritanie, qui compte 3 millions d’habitants, a recueilli plus de 100 000 réfugiés. Nombre sensiblement équivalent ici, au Niger (17 millions d’habitants), où l’on compte les réfugiés citadins de Niamey et ceux des camps d’Intikane, Abala, Mangaïze et Ayorou. 

Au même moment, des migrants envahissent, paraît-il, le territoire de notre Union européenne comptant plus de 500 millions de ressortissants, comparativement beaucoup mieux nantis que les habitants du Sahel. En regard de l’accueil des réfugiés au sud, l’affolement général des décideurs au nord de la Méditerranée prêterait à rire. Seulement, leurs mesures, sécuritaires plutôt qu’humanitaires, faisant du migrant un clandestin, ont des conséquences tragiques. L’Europe, et spécialement la France, semble ignorer les responsabilités qui lui incombent. Après notre coup de force en Libye, nous ne sommes pas étrangers à la déstabilisation de toute la sous-région et à l’afflux de déplacés tous azimuts. 

Œuvres

Niger 873
Camp de réfugiés d'Intikane, 2014

Niger
Huile sur papier
56 x 76 cm

Niger 879
Touarègue Iwellemmedan, 2014

Camp d'Intikane, Niger
Huile et photographie sur toile
49 x 40 cm

Niger 881
Peule Bororo, 2014

Camp d'Intikane, Niger
Huile et photographie sur toile
49 x 40 cm

Niger 883
Peule Gelgodji, 2014

Camp d'Intikane, Niger
Huile et photographie sur toile
49 x 40 cm

Niger 885
Peule Safihaoua, 2014

Camp d'Intikane, Niger
Huile et photographie sur toile
49 x 40 cm

Niger 875
Retrouvailles 2, 2014

Camp d'Intikane, Niger
Huile sur papier
76 x 56 cm

Niger 877
Sous la tente des Imajeghen, 2014

Camp d'Intikane, Niger
C-Print
120 x 198 cm

Niger 871
Balkissa, 2013

Camp de Magaïze, Niger
Acrylique sur papier
56 x 43 cm

Cartes

Niger 870
Mouvements : voyages et exodes, 2014

Huile sur papier
56 x 76 cm

Making-of

Illustration Making Of
Portrait de Balkissa, 2013

© Bruno Pellarin

Illustration Making Of
Chez les peul bororos, 2014

© Bruno Pellarin

Livres

Back to top